Avec BKW, la transition énergétique, c’est possible

BKW souhaite faire progresser la production d’énergie renouvelable et renforcer ainsi la sécurité de l’approvisionnement en Suisse, y compris l’hiver. Pour cela, elle construit des installations solaires, éoliennes et hydroélectriques alpines. Pour acheminer l’électricité jusqu’à sa clientèle, elle densifie également son réseau. Dans chaque cas, les conditions-cadres réglementaires doivent être adéquates.

C’est une journée hivernale ordinaire sur le Mont-Soleil, dans l’Arc jurassien: une épaisse nappe de brouillard recouvre le Plateau, et en altitude, le soleil inonde de tout son éclat les panneaux solaires sur terrain libre. «Cette installation assure une production de courant fiable depuis plus de 30 ans», commente Pierre Berger, responsable de la surveillance. «Et les panneaux ont à peine perdu de leur efficience durant cette période.» À côté se dressent plusieurs éoliennes. Une dizaine de kilomètres plus loin, la centrale hydraulique de La Goule forme un barrage sur le Doubs, qui marque la frontière entre la Suisse et la France. Ensemble, ces trois installations fournissent suffisamment d’électricité pour alimenter quelque 18 000 ménages, pas seulement en été, mais aussi en hiver. 

Renforcer la sécurité de l’approvisionnement électrique en Suisse, surtout l’hiver: c’est dans cet objectif que BKW projette d’investir dans la construction d’installations solaires, éoliennes et hydroélectriques. Sur une multitude de sites en Suisse en plus du Mont-Soleil et du Jura. En 2023, BKW a pu avancer dans d’importants projets, souvent, en collaboration avec des partenaires de longue date: 

Installations solaires: en décembre 2023, BKW a présenté son offensive solaire, qui comprend six installations sur terrain libre dans l’Oberland bernois et sur le Mont-Soleil et l’installation BelpmoosSolar à l’aéroport de Berne-Belp. Si tous les projets sont concrétisés, plus de 20 000 ménages pourraient être alimentés. BKW a en outre raccordé 5 600 installations privées dans sa zone de desserte en 2023, soit 50 % de plus que l’année précédente.  

Installations éoliennes: en novembre 2023, le Tribunal fédéral statuant en dernière instance a donné son feu vert au parc éolien de Tramelan, qui se heurtait à des oppositions depuis huit ans. BKW peut donc désormais construire les éoliennes prévues dans le Jura bernois. Leur électricité couvrira les besoins de 6 000 ménages.  

Installations hydroélectriques: BKW a mis en service la mini-centrale hydroélectrique d’Arvigo, dans le Val Calanca (GR), en juin 2023 et la centrale hydroélectrique d’Augand, sur la Kander, dans l’Oberland bernois, en septembre 2023. La production cumulée de ces installations profite à quelque 9 000 ménages. De plus, le Grand Conseil du canton de Berne a attribué en juin 2023 la concession de la centrale à accumulation du Trift à la société Kraftwerke Oberhasli AG, dans laquelle BKW détient une participation de 50 %. Cette centrale pourra produire du courant supplémentaire pour plus de 32 000 ménages.  

«En 30 ans, les panneaux solaires ont à peine perdu de leur efficience.»
Pierre Berger, Site Operator Wind

Tous ces projets n’ont toutefois un sens que si l’électricité peut circuler de manière fiable des sites de production aux sites de consommation. Finalement, c’est donc le réseau qui rend possible la transition énergétique. Étant la première gestionnaire de réseau de distribution de Suisse, BKW a investi en 2023 plus de 120 millions de CHF dans le réseau. Elle assure ainsi une disponibilité largement supérieure à la moyenne de 99,996 %. Autrement dit, un ménage suisse subit en moyenne une panne de courant pendant 16 minutes par an, tandis que la coupure ne dépasse pas 12 minutes chez les clients de BKW. 

Malgré la satisfaction que ces progrès lui ont procurée l’année dernière, BKW ne peut hélas pas accroître la production d’énergie renouvelable aussi rapidement qu’elle le souhaiterait. Elle a été contrainte de rayer de sa liste différents sites d’installations solaires alpines à cause de risques d’oppositions, car leur réalisation n’aurait pas  
été possible dans les délais prescrits par le Parlement. Le parc éolien de Jeanbrenin, dans le Jura bernois, est ainsi bloqué depuis plusieurs années. Et fin 2023, deux recours ont été formés contre l’attribution de la concession pour la centrale hydroélectrique de Trift.

Investissements dans les énergies renouvelables

* Hors centrales prévues 
** Un ménage de quatre personnes = 4 500 kilowattheures 

 

Roadmap

Par conséquent, il est d’autant plus important que les conditions-cadres politiques en Suisse permettent à l’avenir un développement plus rapide de la production d’énergie renouvelable. La campagne «Oui à la loi sur l’énergie» bat actuellement son plein. La révision de cette loi accorde une priorité, entre autres, à 16 projets d’énergie hydroélectrique, dont l’installation de Trift et l’élévation du barrage du lac de Grimsel. Dans ce dossier, le pouvoir de décision appartient aux Suisses. Un vote positif contribuera à rehausser grandement la sécurité de l’approvisionnement électrique dans le pays. De même, le projet d’accélération des procédures et le «Netzexpress» revêtent une grande importance au niveau fédéral. 

Malgré tous les obstacles, BKW a adopté en 2023 un objectif ambitieux pour la transition énergétique: d’ici 2040, elle entend produire l’énergie qu’elle fournit sans engendrer au final d’émissions de CO2 – ce qu’on appelle le zéro net. Pour la Suisse seulement, BKW dispose d’un pipeline de projets de plus d’un milliard de francs afin de développer les énergies renouvelables. Elle poursuit donc ses projets avec rigueur en 2024: 

Installations solaires: demande de permis de construire pour plusieurs installations solaires alpines sur terrain libre.   

Installations éoliennes: pose de la première pierre du parc éolien de Tramelan.  

Installations hydroélectriques: introduction de la demande de concession pour l’élévation du barrage du lac de Grimsel.

«Voter oui à la loi sur l’énergie contribuera à rehausser grandement la sécurité de l’approvisionnement électrique en Suisse.»

Ainsi qu’en attestent ses nombreux projets, BKW a la ferme intention d’investir dans la construction d’installations de production d’énergie renouvelable en Suisse. Elle s’implantera partout où elle peut le faire malgré les oppositions et les procédures d’autorisation fastidieuses. Elle contribue ainsi grandement à la sécurité de l’approvisionnement en électricité en Suisse – spécialement durant l’hiver. 

De surcroît, BKW investit aussi dans le développement de la production d’énergie renouvelable en Europe. Elle a ainsi acheté des projets éoliens en Suède et en Italie en 2023, et elle continuera d’investir dans l’énergie éolienne européenne en 2024. En effet, la Suisse et les autres pays européens sont étroitement liés en matière de politique énergétique. C’est pourquoi BKW soutient également la conclusion d’un accord sur l’électricité avec l’UE. 
Sur le Mont-Soleil, l’astre s’est maintenant couché et l’obscurité tombe. L’installation solaire ne produit plus d’électricité, mais les éoliennes continuent de tourner. Bientôt, de nouvelles turbines s’ajouteront à Tramelan, à quelques kilomètres à peine. Pour que la Suisse ait suffisamment d’électricité à l’avenir, y compris l’hiver.

Auteurs

Commentaires

BKW est ouverte à un dialogue en ligne respectueux (notre nétiquette) et accueillera volontiers vos commentaires et vos questions. Pour les questions qui ne correspondent pas au sujet ci-dessus, veuillez utiliser le formulaire de contact.