«La question des prix de l’électricité après 2023 est essentielle pour les entreprises»

Les bouleversements sur les marchés de l’énergie posent de grands défis à de nombreuses entreprises qui se procurent leur électricité sur le marché libre. Les entreprises doivent être en mesure de réagir. Markus Eberhard, Head of Energy Sales & Solutions, nous explique dans cette interview quelles sont les possibilités qui s’offrent à elles en matière d’approvisionnement en électricité et comment BKW les soutient dans cette démarche.

L’électricité est rare en hiver. Pourquoi?

Le défi est que la demande et l’offre d’électricité doivent être équilibrées à tout moment. En hiver, les besoins en électricité sont plus importants pour le chauffage, l’éclairage, etc. Parallèlement, la Suisse produit moins d’électricité en hiver qu’en été. Jusqu’à présent, ce déficit a pu être compensé par des importations d’électricité en provenance d’Europe afin d’équilibrer la demande. La disponibilité incertaine des centrales nucléaires en France et du gaz en provenance d’Allemagne remettent en question cette possibilité d’importation, même si les réservoirs de gaz en Allemagne sont désormais bien remplis. Mais le problème des importations d’électricité en hiver reste entier à long terme.

Les médias parlent de boulangeries ou d’autres PME qui n’ont pas encore acheté leur électricité et qui seraient au bord de la ruine face aux prix élevés de l’électricité. Combien d’entreprises sur le marché libre de l’électricité sont réellement confrontées au problème de l’approvisionnement en électricité à court terme ?

Je tiens tout d’abord à préciser qu’avant les prix maximums d’août dernier, 90% de toutes les entreprises s’étaient déjà approvisionnées sur le marché libre pour la quantité nécessaire à l’année 2023. Un peu plus de 100 entreprises qui achètent actuellement leur électricité à BKW n’ont pas encore opté pour un contrat de renouvellement. Cela correspond à une consommation totale d’environ 300 GWh d’électricité. Beaucoup de ces entreprises attendent encore, compte tenu de la baisse actuelle des prix, afin de pouvoir se procurer de l’électricité au meilleur tarif possible.

Les prix sur le marché de l’électricité semblent se stabiliser à un niveau élevé. Cela est-il également perceptible pour les entreprises sur le marché libre ? 

Oui, les prix ont même baissé sur le marché à terme mais aussi et surtout pour les entreprises sur le marché libre qui se procurent également leur électricité sur le marché spot.

Photo: Thomas Meier

Que propose BKW aux entreprises sur le marché libre pour leur permettre d’une part d’économiser de l’électricité et d’autre part de faire face aux prix élevés ?

Nous souhaitons soutenir la capacité de décision des entreprises en leur offrant une certaine flexibilité, afin qu’elles puissent réagir à l’évolution des prix et en tirer ainsi directement profit. BKW propose deux variantes aux entreprises sur le marché libre. Dans la première variante dénommée «Energy Relax», l’entreprise achète son électricité à un prix fixe pour toute la durée du contrat et dispose ainsi d’une sécurité de planification. Le risque lié à la quantité est alors supporté par BKW. Ce modèle permet désormais aux entreprises de s’approvisionner progressivement en électricité pour les années suivantes, en achetant la quantité d’énergie nécessaire par tranches à des dates différentes et en profitant du prix du marché à chaque fois. Cela permet d’obtenir un prix moyen pour l’ensemble de l’année et de lisser le risque d’avoir acheté au «mauvais» moment. Un autre critère de flexibilité dans cette variante permet à l’entreprise d’abandonner l’approvisionnement en électricité à prix fixe certains mois, afin de réduire le prix fixe de l’ensemble de l’approvisionnement. L’entreprise peut alors acheter l’électricité sur le marché spot pour le trimestre abandonné. Elle ne doit acheter que la quantité dont elle a réellement besoin. Les effets d’économie d’électricité ont ainsi un impact direct, à condition que le prix de l’électricité sur le marché spot soit plus bas que le prix fixe convenu.

Et quelle est l’offre pour les entreprises qui ne veulent pas s’approvisionner à prix fixe et préfèrent être plus flexibles dans leur approvisionnement en électricité ?

Nous proposons à ces entreprises la deuxième variante, dénommée «Energy Balance». Les entreprises couvrent également leurs besoins en électricité par tranches, mais sur des marchés différents. D’une part, un produit de base permet d’acheter une certaine quantité d’électricité pour toute l’année sur le marché à terme et, d’autre part, le reste des besoins en électricité est couvert par exemple sur le marché spot (c’est-à-dire la place de négoce pour l’électricité livrable à court terme). L’entreprise est ainsi très flexible quant au moment où elle achète quelle électricité et peut profiter de l’évolution des prix jusqu’au moment de la livraison.

«Nous souhaitons soutenir la capacité de décision des entreprises en leur offrant une certaine flexibilité, afin qu’elles puissent réagir à l’évolution des prix et en tirer ainsi directement profit.»
Markus Eberhard, Head of Energy Sales & Solutions de BKW

L’approvisionnement en électricité est une chose. Une campagne d’économie d’électricité a été lancée en parallèle par le Conseil fédéral. Toutes les entreprises ont-elles d’ailleurs un potentiel d’économie d’électricité ?

L’électricité en hiver est nettement plus chère que l’électricité en été. L’économie la plus efficace est donc celle qui consiste pour l’entreprise à suspendre totalement sa production pendant un certain temps. Cela peut paraître étrange, mais c’est tout à fait possible. Certaines machines doivent par exemple faire l’objet d’une révision ; l’activité est aussi souvent suspendue pendant les vacances annuelles de l’entreprise (au moins partiellement et généralement en été). Le fait de décaler ces phases en hiver permet aux entreprises d’économiser de l’électricité au moment le plus cher de l’année. Si ces entreprises ont déjà acheté l’électricité, BKW leur rachète la quantité économisée au prix du marché. L’entreprise profite ainsi directement des prix élevés de l’électricité. Et de manière générale, les conseils d’économie tels que la baisse de la température ou l’adaptation des horaires de fonctionnement s’appliquent bien sûr de la même manière que dans la campagne d’économie d’électricité du Conseil fédéral pour les entreprises.

Pourquoi BKW ne gagne-t-elle que peu d’argent lorsque des entreprises lui achètent de l’électricité sur le marché libre pour cet hiver ?

BKW effectue des opérations de couverture des risques dans le cadre du négoce d’énergie. C’est pourquoi elle vend l’électricité qu’elle produit à la bourse plusieurs années à l’avance afin de se couvrir. Si les clients du marché veulent maintenant acheter leur électricité à BKW, celle-ci doit racheter cette électricité à la bourse aux conditions du marché. De plus, lors de la revente de l’électricité à l’entreprise, le modèle commercial de BKW ne repose pas sur un supplément en pourcentage du prix du marché, mais sur un supplément par mégawattheure. Cela signifie que BKW ne profite pas de la forte hausse des prix du marché lors de la vente d’électricité aux entreprises.

Les entreprises sont-elles prêtes à faire face à une pénurie d’électricité ?

Les entreprises sur le marché libre semblent être prêtes en cas de décision du Conseil fédéral de limiter la consommation des applications non vitales à forte intensité énergétique (niveau 2 d’OSTRAL). Il est plus difficile d’évaluer si les entreprises sont prêtes à faire face aux contingentements. Il est probable que toutes les entreprises ne soient pas préparées au cas où les gros consommateurs devraient réduire leurs besoins en électricité (niveau 3 d’OSTRAL). De manière générale, plus les besoins énergétiques de l’entreprise sont importants, plus elle s’est penchée sur la question de la pénurie d’électricité et a cherché des solutions.

Comment les entreprises peuvent-elles se préparer à une pénurie d’électricité en conservant des prix abordables, même dans les années à venir ?

Par principe, tous les modèles d’approvisionnement en électricité proposés par BKW peuvent être utilisés plusieurs années à l’avance. Cela signifie que les entreprises peuvent d’ores et déjà se procurer leur énergie pour les années 2024, 2025 et parfois même jusqu’en 2027. L’avantage pour les entreprises est que les prix pour les années suivantes sont considérablement moins chers que ceux pour l’année 2023 actuellement. C’est pourquoi il est essentiel pour les entreprises de se pencher dès maintenant sur les prix de l’électricité après 2023. Il est également clairement prévisible que le prix de l’électricité ne redescendra pas en dessous de 10 centimes par KWh avant longtemps. Pour les entreprises, cela signifie qu’à long terme, les prix de l’électricité seront plus chers qu’au cours de la dernière décennie.

Quel est l’impact de la situation actuelle du marché de l’énergie pour les entreprises sur le marché libre ?

La crise énergétique est une crise européenne. En Europe, les entreprises ne subiront pas de désavantage concurrentiel entre elles, car toutes seront confrontées à moyen terme à des prix élevés de l’énergie. Mais le problème est que les économies asiatique et américaine ne sont pas dans la même situation. Cela signifie qu’à long terme, les entreprises européennes qui sont également actives en dehors du continent souffriront d’un désavantage concurrentiel (leur production étant plus chère en raison des prix élevés de l’énergie qu’elles subissent).

BKW économise de l'électricité

En tant qu’entreprise comptant plus de 11’500 employées et employés, BKW assume ses responsabilités et met ainsi en œuvre des mesures pour économiser l’énergie. Dans les locaux d’exploitation et les bureaux de BKW Energie SA, la température ambiante est abaissée de trois à quatre degrés dans tous les bureaux chauffés, pour atteindre 19 à 20 degrés. Dans les sites en location, les possibilités d’économie d’énergie sont étudiées avec les propriétaires. Dans les bâtiments du siège de BKW, nous choisissons de réduire l’éclairage: couloirs, cages d’escaliers, hall d’entrée etc. ne seront allumés que jusqu’à 19 heures. La sécurité nécessaire est assurée par un éclairage de base minimal. Les éclairages extérieurs des bâtiments, y compris les logos et bannières publicitaires, seront également réduits voire entièrement éteints.

Pourquoi le négoce à court terme est essentiel pour la sécurité d’approvisionnement

Chez BKW, le négoce Intraday à court terme joue un rôle plus important que jamais.

Auteurs

Commentaires

BKW est ouverte à un dialogue en ligne respectueux (notre nétiquette) et accueillera volontiers vos commentaires et vos questions. Pour les questions qui ne correspondent pas au sujet ci-dessus, veuillez utiliser le formulaire de contact.

Pas encore de commentaires

Articles similaires