Dans les coulisses de l’Openair de Frauenfeld

Des apprentis de l’entreprise d’électricité swisspro ont eu l’opportunité unique de jeter un coup d’œil dans les coulisses de l’Openair de Frauenfeld.

Le métier d’installatrice-électricienne et d’installateur-électricien est varié. Équiper un grand site de festival comme celui de l’Openair de Frauenfeld avec de l’éclairage, du son, des écrans et de nombreuses autres installations est un projet monumental. Et son déroulement sans accroc est pratiquement considéré comme allant de soi. Cependant, les professionnels dans ce domaine savent très bien quel savoir-faire cela nécessite. C’est de ces professionnels que les 60 apprentis de l’entreprise d’électrotechnique swisspro, une société du groupe BKW SA, veulent apprendre, tout en ayant un aperçu exclusif des coulisses de l’Openair de Frauenfeld.

Bien que beaucoup de personnes soient enthousiasmées par les festivals, il manque des professionnels pour effectuer les travaux de montage afin de faire vivre cette expérience au public. Mais commençons par le début: la Suisse manque de spécialistes. Les spécialistes en électricité bien formés sont particulièrement recherchés, car le développement des énergies renouvelables progresse très rapidement. «Actuellement, nous cherchons dix apprentis», dit Jean-Robert Spengler, directeur régional Est de swisspro. Les postes sont cependant difficiles à pourvoir. «Malheureusement, beaucoup de jeunes commencent par chercher dans d’autres secteurs professionnels», dit-il.

On ne se rend souvent pas bien compte combien le métier d’installateur-électricien est attrayant et polyvalent. On a besoin d’eux partout, pas seulement sur les chantiers. Par exemple, lors d’un festival de la taille de l’Openair de Frauenfeld ainsi que dans d’autres lieux de divertissement où il y a des fêtes et des concerts.

De la technique de scène à la sécurisation des installations en passant par l’informatique, les 60 apprentis ont appris de A à Z tout ce qui est nécessaire pour l’approvisionnement en électricité de tels événements. Étant donné que BKW était chargée de l’installation des stations de recharge pour les voitures électriques et de l’éclairage LED, quelques apprentis ont par ailleurs pu mettre la main à la pâte lors de l’installation du festival et de ladite zone V.E.P.

La Smartflower a dû particulièrement attirer leur attention: cette installation photovoltaïque mobile possède des modules placés en éventail autour d’une tête rotative. Les surfaces des modules suivent le soleil, ce qui, selon le fabricant, permet de produire jusqu’à 40% d’électricité en plus – uniquement avec de l’énergie renouvelable.

Après l’aperçu, le plaisir

Un point culminant en chassant un autre: après le coup d’œil dans les coulisses, les 60 apprentis ont également pu s’amuser devant la scène, comme tous les autres visiteurs du festival. En effet, swisspro leur avait offert le billet d’entrée pour les concerts de la journée d’ouverture.

«En plus de la formation professionnelle diversifiée, nous offrons de nombreux autres avantages à nos apprentis», dit Spengler. Swisspro paie par exemple les cartes de zones pour les transports publics, prend en charge les coûts pour les livres scolaires et offre des conditions intéressantes pour l’achat d’une voiture ainsi que de nombreuses autres réductions attractives pour les jeunes.

«De plus, après l’apprentissage, de nombreuses possibilités d’emplois s’offrent aux apprentis – que ce soit dans l’informatique ou, par exemple, dans l’industrie», souligne Spengler. Swisspro espère que l’excursion à Frauenfeld a fait plaisir aux apprentis et leur a ouvert de nouvelles perspectives professionnelles. Car le travail avec des installations électriques durables a de l’avenir et BKW a besoin de professionnels motivés.

Apprentis de swisspro à l'Openair Frauenfeld
Apprentis de swisspro à l'Openair Frauenfeld

La zone V.E.P.

Pour la première fois, une dite zone V.E.P. a été mise en place à l’Openair de Frauenfeld. Sur environ 3’000 mètres carrés environ, ce domaine a montré à toutes les «Very Ecological Persons» à quoi un festival du futur respectueux du climat pourrait ressembler. Les zones étaient exclusivement approvisionnées en énergie grâce à du courant provenant de sources renouvelables, avec des batteries comme accumulateurs intermédiaires. Une stratégie zéro déchet a été poursuivie et des nuitées dans des tentes recyclables ont été proposées. De plus, des stations de recharge de BKW étaient à la disposition de ceux qui étaient venus en voiture électrique.

La zone V.E.P. à l'Openair de Frauenfeld
La zone V.E.P. à l'Openair de Frauenfeld

Apprentissage

Apprentissage

Toutes les informations sur l’apprentissage chez BKW: Profils professionnels, journées découverte, conseils de candidatures pour les professions artisanales, techniques et commerciales.

Auteurs

Commentaires

BKW est ouverte à un dialogue en ligne respectueux (notre nétiquette) et accueillera volontiers vos commentaires et vos questions. Pour les questions qui ne correspondent pas au sujet ci-dessus, veuillez utiliser le formulaire de contact.

Pas encore de commentaires

Articles similaires