«Nous sommes très heureux de l’augmentation du chiffre d’affaires et des marges de notre segment Prestations»

Au premier semestre 2021, BKW a accru son chiffre d’affaires de 8 % et son EBIT, à 225 millions de francs, a encore dépassé le résultat record de l’exercice précédent. Ronald Trächsel, le patron des finances, est particulièrement satisfait du bon développement de l’activité Prestations. «Au niveau opérationnel, nous dépassons clairement la moyenne de la branche», précise le CFO dans une interview.

Roland Trächsel, chacun de nos trois secteurs d’activité a contribué à la hausse de 8 % du chiffre d’affaires. Le segment Prestations continue à enregistrer une croissance nettement plus rapide que le marché. S’agit-il d’une croissance organique ou la doit-on surtout aux nouvelles acquisitions?

Roland Trächsel: Environ un tiers de la hausse de 9 % du chiffre d’affaires des nos prestations est dû à des activités organiques. Les deux autres tiers viennent des acquisitions. Au total, notre segment Prestations a réalisé un chiffre d’affaires de 737 millions de francs au premier semestre.

Au bout du compte, quelle part de ce chiffre d’affaires reste dans l’entreprise comme bénéfice?

Nous sommes très satisfaits du développement de notre segment Prestations. Avec une hausse de l’EBIT de 59 % par rapport à l’exercice précédent, nous avons fortement augmenté la marge de ce segment. Dans ce domaine, nous apportons sur le marché de vastes compétences, de manière ciblée, et maîtrisons parfaitement nos coûts.

En d’autres termes, les marges sont bonnes?

Les marges du segment Prestations me font plaisir car malgré une activité qui reste saisonnière elles s’établissent à 5 % dès le premier semestre, retrouvant ainsi leur niveau d’avant la pandémie. Il faut savoir que tous les coûts d’acquisitions sont compris dans cette valeur EBIT. Si on les neutralise, la marge de nos Prestations se situe entre 7 et 8 %, ce qui est nettement au-dessus de la moyenne de la branche.

En 2021, enfin, les prix du marché de l’électricité ont également fortement augmenté. Quel en est l’impact sur notre compte de résultat?

En raison du concept de protection qu’applique BKW pour réduire les risques, ces prix plus élevés de l’électricité n’ont pas d’effet direct sur les résultats de l’exercice en cours. Les effets positifs de la hausse actuelle des prix se manifesteront avec un décalage dans le temps, dans un ou deux ans. En ce moment, nous profitons des prix que nous avions bien protégés en 2018. Il est surtout réjouissant par ailleurs d’avoir pu écouler et vendre de plus grands volumes d’énergie au premier semestre 2021.

Pourtant, le bénéfice d’exploitation a reculé dans le segment Énergie. Pourquoi?

L’an dernier, le négoce avait connu un résultat record, absolument exceptionnel. Cette année, le résultat du négoce se situe dans la moyenne. Une fois corrigé de ce résultat, l’EBIT du segment Énergie a augmenté de plus de 50 %. La prestation du négoce n’en reste pas moins très belle, considérée sur le long terme. Nous pourrons continuer à en bénéficier dans les prochaines années.

Les Réseaux aussi ont amélioré leur bénéfice d’exploitation, qui s’établit à 103 millions de francs, en hausse de 11 %. Le modèle d’affaires solide et durable de BKW a encore une fois fait ses preuves avec trois segments d’activités qui se complètent bien.

C’est vrai, BKW est dans une position très solide. Ses deux domaines de croissance, les Prestations et l’Énergie, s’appuient sur les résultats robustes et fiables de l’activité Réseaux. Le résultat du premier semestre confirme la position solide du groupe BKW...

... qui fait de plus en plus souvent parler de lui par des projets innovants.

La technologie et l’innovation, qui sont aujourd’hui déjà des facteurs importants pour les marchés et les produits de BKW, continuent à gagner en importance. Le remplacement d’une ligne électrique ferroviaire de la Deutsche Bahn dans l’agglomération de Bâle en est un exemple. Sur un sol densément construit, au milieu d’autres infrastructures, l’objectif est de remplacer les 25 mâts de cette ligne. C’est la première fois dans l’histoire des chemins de fer allemands que la méthode BIM (Building Information Modeling) est appliquée pour un tel projet. Trois entreprises du réseau BKW participent à ce projet transfrontalier: LTB Leitungsbau GmbH, BKW Grid- & Hydro Engineering, ainsi que la start-up Energy Solutions. C’est très bien que notre réseau international soit sollicité pour des projets aussi prestigieux.

BKW permet à la Deutsche Bahn de garder le cap avec la méthode BIM

BKW permet à la Deutsche Bahn de garder le cap avec la méthode BIM

Pour la première fois, la méthode numérique BIM (Building Information Modeling) est utilisée dans la planification d’une ligne aérienne en Allemagne. Le groupe BKW est en charge du prestigieux contrat de renouvellement de la ligne électrique ferroviaire entre Muttenz et Haltingen (DE), en raison de son expérience avec le BIM et de son réseau transfrontalier.

Un résultat intermédiaire excellent

Un résultat intermédiaire excellent

Au premier semestre 2021, BKW a poursuivi sa croissance. Elle a réussi à augmenter à la fois son chiffre d’affaires et son bénéfice opérationnel (EBIT) par rapport à un premier semestre 2020 déjà très fructueux. L’amélioration surproportionnelle de son résultat dans le domaine des prestations et l’évolution des prix de l’électricité y ont particulièrement contribué.

Auteurs

Commentaires

BKW est ouverte à un dialogue en ligne respectueux (notre nétiquette) et accueillera volontiers vos commentaires et vos questions. Pour les questions qui ne correspondent pas au sujet ci-dessus, veuillez utiliser le formulaire de contact.

Pas encore de commentaires