News

BKW participe au hackathon contre le virus

«A situations exceptionnelles, mesures exceptionnelles.» C’est avec ce principe en tête qu’Impact Hub Switzerland a lancé, en collaboration avec divers partenaires, le Hackathon #versusvirus. Du 3 au 5 avril 2020, plus de 3000 participants regroupés au sein de quelque 300 équipes issues de toute la Suisse développeront ensemble pendant 48 heures des solutions à des problèmes soulevés par la pandémie de coronavirus. BKW s’engage aussi: en tant que sponsor et avec deux défis.

Normalement, un hackathon fait penser à des programmeurs et à des spécialistes de l’informatique; pourtant avec #versusvirus, ce hackathon organisé sous l’égide du Département fédéral de l’intérieur et du Département fédéral de l’économie, de la formation et de la recherche, il ne s’agit pas que de logiciels informatiques, mais plutôt d’une bonne douzaine de domaines du quotidien différents. Car une chose est sûre: les répercussions du virus étant diverses, les solutions qui permettent de le combattre doivent l’être tout autant.

BKW participe aussi au Hackathon #versusvirus. Elle s’engage comme sponsor et a formulé deux défis pour commencer. Suzanne Thoma, CEO, s’exprime à ce sujet: «Il s’agit de développer le plus rapidement possible des connaissances approfondies afin d’être capables de réagir de façon très ciblée à la situation actuelle, ainsi qu’à de potentiels futurs événements de ce genre.»

YouTube Video

Les défis de BKW

Daniel Kawai, analyste du domaine Négoce, nous explique en quoi consiste le premier défi de BKW: «C’est précisément dans des moments comme celui-ci, où l’on doit soudainement compter davantage sur nous-mêmes, que le désir de produire soi-même le courant que l’on consomme grandit. Mais avec quelles mesures peut-on intégrer la décentralisation croissante de la production d’électricité aux systèmes existants de la façon la plus efficace possible?» Si le premier défi est très général, le deuxième est très concret: la consommation d’électricité baisse en raison de la pandémie de coronavirus. Or, en l’absence de données comparatives, personne n’est en mesure d’établir des prévisions fiables concernant la consommation. «Des prévisions fiables sont pourtant indispensables à un approvisionnement efficace. Nous sommes également à la recherche de solutions sur ce point», explique Daniel Kawai.

YouTube Video

Un week-end intense nous attend

Le vendredi 3 avril 2020, c’est parti! Après la présentation des quelque 300 défis, les différentes équipes vont s’atteler à trouver autant de solutions. Au cours d’un week-end de travail intense, les hackers auront accès, en plus des échanges virtuels entre eux, à des mentors et à des experts. Les équipes ont jusqu’au dimanche 5 avril 2020, 14h, pour déposer leurs solutions avant de les présenter dans la soirée. Pendant la semaine qui suivra, un jury sélectionnera les meilleures propositions. Mais peu importe que la proposition soit sélectionnée ou non, car une chose est d’ores et déjà certaine: pendant le Hackathon, de nombreux cerveaux bouillonnant d’idées mettront en commun leurs expériences et développeront des solutions ingénieuses dans le but de maîtriser la situation actuelle, mais aussi d’assurer l’avenir.

Haut de page