Retour aux communiqués de presse

Arrêt définitif du fonctionnement de puissance de la centrale nucléaire de Mühleberg

BKW est prête pour la première désaffectation d’une centrale nucléaire suisse 

Après 47 ans de fonctionnement de puissance, BKW déconnecte définitivement la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM) le 20 décembre 2019, à 12h30. Les travaux de démantèlement commenceront dès le 6 janvier 2020. Ce sera la première fois qu’un réacteur de puissance sera désaffecté en Suisse. BKW est bien préparée sur les plans de l’organisation et du financement pour le plus grand projet depuis la construction de la CNM, il y a environ 50 ans.  

BKW a exploité la centrale nucléaire de Mühleberg en toute sécurité et en toute fiabilité pendant 47 ans. Depuis sa mise en service le 6 novembre 1972, la CNM a produit environ 130 milliards de kWh d’électricité, un volume qui permettrait de répondre aux besoins actuels d’une ville telle que Berne pendant plus d’un siècle. Une telle performance résulte d’un taux de disponibilité de l’installation supérieur à 90 %. BKW a continuellement investi dans des rééquipements et dans la sécurité de la CNM. C’est pourquoi la CNM sera dans son état technique le plus avancé de son histoire au moment de sa déconnexion.

Arrêt minutieusement planifié du fonctionnement de puissance

Pendant la dernière révision annuelle en été 2018, le cœur de la CNM a été chargé d’éléments combustibles pour les 15 derniers mois de son cycle de fonctionnement qui court jusqu’au 20 décembre 2019. La quantité de combustible a été calculée de telle sorte que la puissance de la CNM baisse lentement depuis la mi-novembre. La mise à l’arrêt de l’installation est progressive. Conformément au programme, la première des deux turbines a été déconnectée du réseau dans la nuit du 19 au 20 décembre. La deuxième turbine sera quant à elle débranchée peu après midi. Le fonctionnement de puissance sera définitivement arrêté lorsque la dernière barre de commande sera déplacée entre les éléments combustibles, à 12h30. Cette opération empêchera la réaction en chaîne et désactivera le réacteur.

Désaffectation en bonne voie

C’est dès le 30 octobre 2013 que BKW a décidé d’exploiter la CNM jusqu’à fin 2019 avant de la désaffecter. Grâce à cette décision précoce, le plus grand projet de BKW depuis la construction de la CNM a pu être bien préparé et planifié. Le projet est donc en bonne voie à tous points de vue. La décision de désaffectation juridiquement conforme du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) et les autorisations de l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire en vue de l’établissement de la post-exploitation technique sont disponibles. Les travaux de démantèlement pourront ainsi commencer le 6 janvier 2020.

La désaffectation de la CNM durera environ 15 ans. Elle s’achèvera en 2034. Comme pendant le fonctionnement de puissance, la sécurité de la population, de l’environnement et du personnel occuperont aussi le devant de la scène pendant la désaffectation. BKW réalisera majoritairement la désaffectation avec son propre personnel, qui dispose d’un précieux savoir technique et de connaissances complètes de l’installation. Pour les tâches spécifiques et hautement spécialisées, BKW fera appel à des experts et à des prestataires ayant l’expérience du démantèlement de centrales nucléaires à l’échelon international. Les principaux mandats ont déjà été attribués et les prestations de tiers requises ont été réservées.

Le financement de la désaffectation et de l’évacuation des déchets radioactifs est également assuré. BKW assume la totalité des coûts de ce projet. Elle a versé les montants correspondants, constitué les provisions nécessaires et contribué également aux fonds de désaffectation et de gestion des déchets radioactifs de la Confédération. D’après l'étude des coûts datant de 2016, le coût total de la désaffectation et de la gestion des déchets s'élève à 3 milliards de francs, dont 80 % sont déjà couverts. Les 20 % restants seront couverts par d'autres contributions aux fonds et par le revenu des investissements jusqu'en 2126.

BKW se transforme

La désactivation de la CNM réduit la production d’électricité de BKW de 25 % et la divise par deux dans le canton de Berne. La désaffectation est une composante de la mutation de BKW, qui devient une entreprise internationale de prestations énergétiques et d’infrastructure alors qu’elle n’était jusqu’alors qu’un fournisseur d’énergie. Sur la base de ses compétences dans le domaine de l’énergie, l’entreprise propose également aujourd’hui des prestations de réseau, d’infrastructures et de technique du bâtiment dans toute l’Europe. Ces dernières années, les effectifs de BKW sont passés à environ 10 000 personnes, la majorité d’entre elles travaillant dans les activités de services. BKW est donc parfaitement préparée pour l’avenir de l’énergie et des infrastructures.


En savoir plus sur l’exploitation, la déconnexion et la désaffectation de la CNM

Le 20 décembre 2019, l’émission spéciale Schweiz aktuell extra sur SRF 1 et SRF online live relaieront la déconnexion de la CNM de 12h00 à 12h40. Cette vidéoprésente le déroulement de la désactivation de la CNM. Vous trouverez ici un aperçu des principaux jalons passés et futurs de la CNM. Des renseignements complémentaires sur la désaffectation de la CNM sont disponibles sur www.bkw.ch/desaffectation et dans cette brochure


La communication demeure transparente pendant la désaffectation

Il tient à cœur à BKW de garantir également la transparence de la communication pendant la désaffectation. Une exposition photographique présentant des photos du fonctionnement de puissance de la centrale se tiendra du 20 décembre 2019 à fin mai 2020 au centre d’information de la CNM. Une nouvelle exposition consacrée à l’exploitation et à la désaffectation de la CNM s’y tiendra en été. Des réunions d’information pour la population continueront d’avoir lieu à l’occasion des jalons du projet. Les journalistes seront à nouveau invités et informés lors des principales phases du projet. Un premier point presse sera vraisemblablement organisé au premier semestre 2020. L’invitation sera envoyée ultérieurement.


Haut de page