Retour aux communiqués de presse

111 jours et 22 heures avant la déconnexion de la centrale nucléaire de Mühleberg

BKW est prête pour un moment marquant de l’histoire énergétique de la Suisse 

Le 20 décembre 2019 à 12h30, BKW mettra définitivement terme au fonctionnement de puissance de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM) après 47 ans d’utilisation. La centrale sera ensuite démantelée. BKW réalise ainsi un travail de pionnier. Elle est en effet la première entreprise de Suisse qui entreprend la désaffectation d’un réacteur de puissance. Pour BKW, la désaffectation constitue le projet le plus important depuis la construction de la CNM il y a environ 50 ans. L’entreprise y est bien préparée à tous points de vue.  

La désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg (CNM) est en bonne voie. BKW a atteint un jalon important en juin 2018 avec la décision de désaffectation émanant du Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC). Un autre jalon l’a suivi en mars 2019 avec la validation du concept d’établissement de la post-exploitation technique par l’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN), autorisant ainsi les travaux pour la première phase suivant la déconnexion. Ceux-ci pourront ainsi démarrer immédiatement après l’arrêt du fonctionnement de puissance. La désaffectation de la CNM prendra environ 15 ans au total. Elle devrait s’achever en 2034.

De précieuses connaissances techniques grâce à son propre personnel

BKW réalisera majoritairement la désaffectation avec son propre personnel. Celui-ci connaît parfaitement la centrale et dispose de précieuses connaissances techniques. BKW a par ailleurs engagé précocement des experts du démantèlement qui ont une expérience internationale de la déconstruction de centrales nucléaires. BKW collabore avec des prestataires de services externes sur des commandes isolées et hautement spécialisées. Elle a déjà attribué les principales commandes (voir l’encadré pour des exemples) pour être sûre de bénéficier à temps des prestations requises auprès de tiers.


Grosse commande pour Hebetec Engineering AG et Uniper Anlagenservice GmbH

BKW a attribué une importante commande externe à la communauté de travail UniTec en vue de la désaffectation. Hebetec Engineering SA, sise à Hindelbank (BE), et Uniper Anlagenservice GmbH, dont le siège social est implanté à Gelsenkirchen en Allemagne, s’occuperont du démontage des grands composants individuels. Il s’agit là d’un exemple qui montre que les entreprises locales profitent également de ce grand projet. Les deux entreprises retireront en particulier les deux turbines, les deux générateurs et d’autres pièces issues de la salle des machines peu après la désactivation de la CNM. Ces composants pèsent jusqu’à 210 tonnes chacun, si bien que des connaissances et des outils spéciaux sont nécessaires à leur démontage. Une fois que les grands composants auront été retirés de la salle des machines, les surfaces devenues disponibles pourront être utilisées pour la mise en place des systèmes de traitement des matériaux. Pour des raisons logistiques, l’installation précoce de ces derniers revêt une importance non négligeable pour la suite du démantèlement.


Le financement est assuré

BKW assume la totalité des coûts liés à la désaffectation et à la gestion des déchets. Le financement est assuré. BKW a constitué les provisions nécessaires et a contribué aux fonds de désaffectation et de gestion des déchets radioactifs de la Confédération. D’après une étude comptable réalisée en 2016, les coûts de la désaffectation s’élèvent à environ 950 millions de francs et ceux liés à l’élimination à 1,3 milliard de francs.

De l’électricité restera disponible en quantité suffisante

La CNM est un producteur d’électricité important. Sur l’ensemble de sa durée de fonctionnement, elle a produit plus de 120 milliards de kWh, ce qui correspond à la consommation actuelle d’une ville telle que Berne sur une période de plus d’un siècle. La désactivation de la CNM réduit la production d’électricité de BKW de 25% et la divise par deux dans le canton de Berne. Grâce à son parc de production situé en Suisse et à l’étranger, à son activité commerciale internationale et à son interconnexion dans toute l’Europe, BKW continuera à l’avenir d’être en mesure de livrer de l’électricité en toute fiabilité à ses clients.

Visionnez ici la vidéo sur l’arrêt de la CNM avec Suzanne Thoma, CEO de BKW.

Vous trouverez plus d’informations sur la désaffectation de la centrale nucléaire de Mühleberg dans cette brochure ainsi que sur www.bkw.ch/desaffectation. Cette vidéo présente le déroulement de la désactivation de la CNM.

Le 20 septembre 2019, BKW informera la presse de la désactivation de la CNM et de la désaffectation qui lui fera suite. Suzanne Thoma, CEO, Martin Saxer, responsable de la CNM, et Stefan Klute, direction générale du projet de désaffectation de la CNM, interviendront. L’invitation suivra ultérieurement.


Une entreprise internationale, une force pour Berne

La désaffectation de la CNM est non seulement le plus grand projet de BKW, mais également un symbole de la transformation de l’entreprise. Pour savoir comment BKW s’est transformée en prestataire international de services énergétiques et d’infrastructure, lisez notre cahier spécial «Une entreprise internationale, une force pour Berne». Vous y découvrirez également les parallèles entre le joueur de hockey sur glace bernois Mark Streit et BKW, le projet de construction que le champion de ski Didier Cuche a réalisé avec BKW et les solutions innovantes que BKW propose pour l’avenir énergétique. Vous trouverez le cahier spécial dès à présent en ligne. Il sera inséré demain sous forme imprimée dans les grands quotidiens du canton de Berne.


Haut de page