«Les prestations de service sont à la fois nos racines et le garant de notre réussite»

Pourquoi les prestations de services assurent leur réussite? Quel rôle joue la numérisation? En quoi les clients profitent-ils de leur force d’innovation? Jules Graber, CEO de Hinni AG, répond à ces questions et à d’autres encore dans une interview.

Présentation de Hinni AG
Hinni AG est un fournisseur de services dans le domaine de la robinetterie. Il s’agit en premier lieu d’hydrantes, tels qu’on les observe en extérieur. Ils forment la seule partie visible de l’alimentation en eau. Nous sommes spécialisés dans le domaine de l’eau potable: un secteur certes petit, mais porteur.

Où Hinni AG est-elle présente?
Sur tout le territoire suisse: grâce à nos cinq centres de services, nous sommes proches de nos clients. Nous vendons également nos services dans le nord de l’Italie par l’intermédiaire de notre filiale à Milan.

Qui sont vos clients?
Nos clients sont des services des eaux. Ils sont souvent établis dans les communes, tout en étant indépendants sur le plan financier.

Quels sont les besoins classiques des services des eaux?
Tout dépend de la taille de la commune. Plus le service des eaux est important, plus la stratégie et les planifications d’investissement seront claires pour les années à venir. Mais nous proposons des services et des produits à tous les services des eaux, quelle que soit leur taille, en fonction de leur demande.

De quels services s’agit-il précisément?
Nous aidons les petites communes dans leur gestion de l’approvisionnement en eau. Nous créons un bilan de consommation d’eau ou une planification d’investissement sur plusieurs années. Et nous assurons la révision des hydrantes. Les révisions sont un service dont les grandes communes ont également besoin.

Sur quoi se concentre votre activité?
Sans aucun doute la prestation de service, qui représente la moitié de notre chiffre d’affaires. Elle est à l’origine de Hinni AG. Au début, nous assurions uniquement la maintenance des hydrantes. Nous n’avons commencé à les produire que plus tard. Cette démarche est la clé de notre réussite. Il y en a peu qui réussissent dans le sens inverse: commencer par la réalisation de produits pour ensuite développer la prestation de services.

«Il faut savoir bien différencier les besoins des clients des tendances générales.»

Hinni est à la pointe des innovations avec l’hydrant intelligent qui reconnaît automatiquement les fuites. Comment a-t-elle fait pour en arriver là?
Il y a dix ans déjà, nous réfléchissions à une fonction supplémentaire pour l’hydrante. L’objectif était de mettre sur pied quelque chose dont le client ait besoin, et qui lui offre un avantage. La solution: la détection des fuites. Nous avons commencé par installer un hydrophone dans l’hydrante. Le changement de niveau sonore indique la présence d’une fuite. Puis, nous avons ajouté d’autres fonctionnalités, mécaniques comme électriques. Par exemple avec les messages lorsque le niveau a été changé, c’est-à-dire que de l’eau a été prise. Aujourd’hui, notre système de détection précoce décèle la présence de fuites dans le réseau de conduites d’eau et envoie automatiquement une alerte le cas échéant. Ainsi, nos clients peuvent agir rapidement et éviter certaines dépenses.

La révision des hydrantes soumises à la pression totale du réseau est un autre exemple de la force d’innovation de Hinni.
C’est exact: c’est également Hinni AG qui a mis au point ce dispositif et qui l’a breveté. L’avantage client va de soi: les résidents ne remarquent rien et peuvent consommer de l’eau sans interruption. Auparavant, tout un quartier pouvait être momentanément privé d’eau lors d’opérations. Aujourd’hui, nous ne sommes plus obligés de couper l’eau.

A quels souhaits du client Hinni AG répondra à l’avenir?
Il faut savoir bien différencier les besoins des clients, qui sont très individuels des tendances générales. La tendance est au besoin toujours plus important d’informations. De plus en plus d’informations doivent être disponibles en temps réel. Je peux quantifier le besoin d’informations en partant de la ville de Zurich: actuellement, elle mesure 50 paramètres relatifs à la qualité de l’eau chaque jour. Parmi les paramètres qui intéressent nos clients, on trouve notamment la pression statique et le débit. Nous sommes en train de mettre au point différents capteurs que nous pouvons intégrer dans notre réseau pour répondre à ce besoin.

Noël approche: quel est votre souhait pour 2018?
Le vœu que j’ai tous les ans, c’est que nous n’ayons pas d’accident. Le travail sous pression totale du réseau n’est pas sans danger. C’est la raison pour laquelle sécurité et innovation sont nos deux mots d’ordre. La sécurité est la base de tout. Nous prenons bien évidemment toutes les mesures de sécurité nécessaires. Le bien-être de nos collaborateurs me tient à cœur, et dans cet esprit, la santé joue un rôle essentiel.

Haut de page