Pannes de courant actuelles

Pannes de courant actuelles

Etes-vous victime, en tant qu’habitant(e), de l’une des coupures de courant qui touchent la zone de desserte de BKW? Notre carte interactive vous permettra de trouver davantage d’informations sur la situation actuelle d’approvisionnement en électricité. Nous vous expliquons également comment bien vous préparer à une coupure de courant éventuelle et la gérer au mieux lorsqu’elle survient.

Localiser les pannes de courant

Produits d’électricité

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Chez BKW, vous pouvez choisir la couleur de votre électricité et contribuer activement au à l'avenir énergétique! 

Energy Green: courant vert certifié issu du solaire et de l'hydraulique
Energy Blue: énergie 100% renouvelable, principalement issue de centrales suisses
Energy Grey: principalement du nucléaire, complété  par du courant hydraulique 

Plus d'informations

Vous pouvez demander à tout moment à passer du simple tarif au double tarif en appelant le service clients au 0844 121 113

Les coûts supplémentaires pour l’infrastructure de compteurs et la mise à disposition des données de mesure sont couverts par le prix de base le plus élevé (pour le double tarif). 

Les adaptations au niveau de l’installation sont à votre charge.

Consommation d’électricité

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Même si vos habitudes de vie restent les mêmes, il peut arriver que votre consommation augmente dans un nouveau logement. Les facteurs à prendre en compte sont notamment le type de chauffage et de production d’eau chaude (p. ex. chauffe-eau électrique), ainsi que l’âge et la classe d’efficacité énergétique des appareils ménagers.

Prenez 10 minutes pour procéder à une analyse en ligne de votre consommation énergétique avec energybox.

Smart Meter

Informations générales

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

A la base, les Smart Meter sont des compteurs d’énergie. Comme tous les compteurs électroniques déjà fort répandus aujourd'hui, ils mesurent et enregistrent la consommation et la production électriques. Les Smart Meter sont en outre équipés d'un module de communication qui permet d’effectuer des relevés à distance. Ce genre de  compteur est déjà utilisé depuis les années 90 pour les grands clients.  Chez BKW, ce relevé à distance se fait la plupart du temps par radio ou par le réseau électrique en place (PLC G3). Les Smart Meter étant également à même d’exécuter des algorithmes informatiques, par exemple pour piloter des appareils électriques, on dit souvent que ce sont des compteurs électriques intelligents.

Les Smart Meter sont considérés comme des éléments essentiels d’un réseau de distribution électrique intelligent (Smart Grid). A l’avenir, les Smart Meter pourraient par exemple contrôler la qualité du réseau et grandement à améliorer la rentabilité des réseaux de distribution électrique.

BKW va installer des Smart Meter là où cela est pertinent, par ex. pour des raisons de coûts. Les compteurs dont le relevé est fréquent, ceux qui effectuent des mesures sur les sites de production ou ceux dont l’accès est difficile sont visés en priorité. Si d'autres compteurs se trouvent dans le même bâtiment, ils seront également remplacés par un Smart Meter pour les mêmes raisons de coûts.

Ultérieurement, les Smart Meter pourraient être utilisés pour «prendre la température» du réseau de distribution électrique, de sorte que BKW puisse résoudre les dysfonctionnements dans les plus brefs délais, optimiser la charge du réseau et au final éviter d’avoir à réaliser d’onéreuses extensions du réseau. C'est pourquoi actuellement, dans le cadre d’un projet pilote mené, BKW teste ses Smart Meter en mesurant la qualité du réseau de la commune. 

Comme BKW est en mesure de relever votre consommation électrique à distance, personne ne doit pénétrer dans votre bâtiment pour effectuer le relevé. Les éventuelles lectures dont doit se charger le client ne sont plus nécessaires non plus. Les factures intermédiaires basées sur les estimations de la consommation sont remplacées par des factures dont les données de mesure sont exactes. Par ailleurs, grâce aux données de mesure réelles dont il dispose, notre service-clients peut répondre de manière plus rapide et plus compétente à vos questions sur votre consommation électrique ou votre facture d'électricité.

A moyen terme, bien d’autres avantages sont envisageables. A l’ouverture complète du marché, BKW ou d’autres fournisseurs d'énergie pourraient par exemple vous proposer des offres de fourniture d'électricité intéressantes en fonction de votre consommation électrique exacte.

Non, il n’y aura aucun frais supplémentaire. Les frais de maintenance pour une mise en conformité ne sont à la charge du client que si une erreur est détectée au sein de l’installation domestique lors des travaux de remplacement.

Oui. Un rayonnement électromagnétique est principalement généré pendant le relevé à distance du Smart Meter, c’est-à-dire pendant env. 3 secondes par jour. La transmission de données du Smart Meter à BKW se fait soit par le câble électrique existant (PLC) soit par le réseau de téléphonie mobile. Par le PLC, la conduite électrique en place génère une puissance de rayonnement équivalent à environ un cinquième de celui d’un chargeur de téléphone mobile en mode veille. Pour les Smart Meter fonctionnant sur un module de téléphonie mobile, la puissance de l’émission correspond à environ 2 watts pendant le relevé et à environ 1,5 watt au repos.

Nous n’avons connaissance d’aucun dysfonctionnement sur les Smart Meter relevés par GPRS. Lors du relevé à distance via le réseau électrique (Powerline Communication; PLC), il se peut à titre exceptionnel que des appareils faiblement résistants aux interférences réagissent aux signaux Powerline. Cela peut par exemple se traduire par l’activation/la désactivation automatique de lampes tactiles. BKW n'utilise pas cette technologie par contre la nouveauté PLC G3. Pour celle-ci, il manque toutefois encore des expériences concernant les perturbations.

Les Smart Meter sont également équipés d’un écran. Vous trouverez une courte description de la marche à suivre pour afficher les données les plus importantes (position du compteur énergie réactive en haut tarif, position du compteur énergie réactive en bas tarif) sur le Smart Center ou sur le site web de BKW.

Malheureusement pas. D’après l’ordonnance sur l'approvisionnement en électricité (art. 8 de l’OApEl), l’exploitant du réseau de distribution est responsable des mesures et des processus d'information. Il en va de la responsabilité de l’exploitant du réseau de distribution de décider quelle infrastructure de mesure et quels processus d'information sont appliqués pour garantir l’approvisionnement de son client et une exploitation du réseau sécurisée.

C’est à BKW qu'il revient de décider quelle infrastructure de mesure est la plus appropriée. Si BKW ne prévoit pas d’installation de Smart Meter chez vous, vous ne pouvez pas l’exiger.

Les renseignements techniques au sujet des Smart Meter sont fournis par la Subdivision Exploitation Dispositifs de mesure que vous pouvez joindre au +41 58 477 24 78 aux heures de bureau.

La protection des données

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Aucune loi n’oblige à la mise en place de Smart Meter. Toutefois, les Smart Meter sont considérés par le Conseil fédéral comme une composante essentielle pour parvenir aux objectifs d’efficacité énergétique fixés par la stratégie énergétique de 2050. Une base légale visant à l’introduction du Smart Metering en Suisse est en cours de planification. Dans cette perspective, l’Office fédéral de l'énergie (OFEN) a adopté en novembre 2014 un document de base qui définit les modifications juridiques, les exigences techniques minimales ainsi que la date de l’introduction et sa portée. L’OFEN y prévoit une couverture par des compteurs intelligents à 80 % d'ici 2025.

En soi, les données saisies et temporairement enregistrées dans les Smart Meter telles que la position du compteur, la puissance, la tension du réseau ou les informations sur le sabotage des compteurs ne sont pas des données sensibles. Cependant, les Smart Meter ne seront plus relevés chaque année ou chaque trimestre par un agent comme c’est le cas aujourd'hui, mais feront l'objet, pour des motifs d'exploitation, d’un relevé automatique et en principe quotidien. Ce qui bien souvent fait surgir la crainte que l’exploitant du réseau de distribution puisse tirer des conclusions sur le comportement de ses clients, par exemple sur sa présence et/ou ses absences.

BKW respecte la législation en vigueur, notamment en matière de protection des données. La transmission des données du compteur aux systèmes de BKW est cryptée. Se basant sur la législation pour protéger les données contre toute utilisation frauduleuse, BKW détermine précisément à quelles fins lesdites données sont employées et les personnes autorisées à y accéder.

Pour les clients plus importants (consommation annuelle d’au moins 100 MWh) qui souhaitent choisir librement leur fournisseur d'électricité, cela fait des années que BKW relève automatiquement leur consommation électrique chaque jour, comme la loi l’exige. BKW a donc une longue expérience de la manipulation des données sensibles des clients.

La consommation électrique relevée sur les compteurs sert en premier lieu à facturer au client l’énergie consommée et l’utilisation qu’il fait du réseau. Dans des cas spécifiques, des courbes de charge (consommation énergétique au quart-horaire) et des données sur la qualité du réseau ou la manipulation du compteur sont également relevées. Les courbes de charge sont notamment relevées sur les sites de production, par exemple sur les installations photovoltaïques, afin de satisfaire aux exigences des prescriptions applicables dans toute la Suisse (Metering Code CH).

Les données de mesure mises à disposition pour la facturation sont conservées chez BKW pendant 5 ans.

En principe, les données restent chez BKW. Dans des cas particuliers, BKW est en droit de rendre des données accessibles à des tiers qui en ont besoin, par ex. à un nouveau fournisseur d'énergie du client en vue de son alimentation ou à un prestataire chargé par BKW du calcul de la consommation d’énergie.

Dans tous les cas, les tiers sont tenus d'observer la législation applicable, notamment sur la protection des données. Ils protègent les données des clients par des mesures appropriées et traitent celles-ci de manière confidentielle.

Non. BKW utilise les données pour le calcul de la consommation d’énergie et l’utilisation du réseau afin d'élaborer des offres à soumettre à ses clients et pour contrôler l’état du réseau.

Montage

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Le changement des compteurs cause une brève coupure de courant. Les appareils électroniques tels que les ordinateurs, modems, routeurs WiFi etc. doivent être déconnectés avant le remplacement des compteurs. La date du changement des compteurs est convenue à l’avance entre vous et BKW.

Oui, nous vous prions de permettre au personnel BKW autorisé d’accéder au compteur. BKW est propriétaire de l'infrastructure de mesure et elle est juridiquement tenue d’assurer que les compteurs sont correctement installés et/ou remplacés. Par l’art. 5 des conditions générales de vente applicables pour le raccordement au réseau et son utilisation, vous êtes dans l’obligation de nous garantir l’accès aux compteurs.

Oui, quelqu'un doit se trouver sur place pour garantir l’accès au compteur. Dans les résidences, l’idéal est que le concierge s’en charge.

Home Energy

Offre générale

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Home Energy s’adresse aux particuliers propriétaires d’une maison individuelle, d’une maison mitoyenne ou d’un appartement en dernier étage qui disposent déjà (ou non) d’une installation photovoltaïque.

Les composants proposés par Home Energy sont adaptés les uns aux autres et forment un système standard vérifié. Le client doit disposer d’une connexion Internet pour la visualisation en ligne et les diverses opérations de télémaintenance de l’installation.

Les particularités de construction individuelles doivent faire l’objet d’une vérification sur site. 

En cas d’intégration de composants déjà existants, il faut le cas échéant vérifier la compatibilité afin de pouvoir garantir l’intégration complète.

L’offre indicative donne un aperçu du budget nécessaire pour l’installation. Elle n’est pas contraignante. L’offre définitive est établie après le déplacement d’un technicien chez le client. Elle tient compte des spécificités de l’habitation et des éventuels travaux supplémentaires nécessaires.

Les composants sont installés par des partenaires formés. L’interlocuteur personnel du client est BKW.

Le montant de la facture est divisé comme suit: 40% du montant de la commande est dû après la signature du contrat, 50% pendant l’installation et 10% après la réception.

Les composants sont adaptés et dimensionnés en fonction des besoins individuels après la visite sur place. Il est en outre possible de choisir des composants provenant d’offres d’autres fabricants.

Chacune des parties peut résilier le contrat, sous réserve d’un préavis écrit d’un mois à compter de la fin du mois courant. Il est possible de résilier soit l’ensemble de la relation contractuelle, soit uniquement certaines prestations, dans la mesure où la possibilité d’une résiliation est prévue pour les prestations concernées.

La capacité totale d’intégration doit faire l’objet d’un examen individuel. Elle peut conduire à des solutions différentes en fonction du modèle et du fabricant. D’une manière générale, une pompe à chaleur existante demeure par exemple pleinement fonctionnelle et le client peut continuer à l’utiliser. Cependant, il convient de vérifier quelles données peuvent être lues et visualisées en vue de l’intégration et d’évaluer la mise en place d’une commande de l’optimisation de l’autoconsommation. Dans l’exemple de la pompe à chaleur, l’intégration minimale comprendrait la mesure et la représentation du besoin en électricité dans l’application Home Energy.

Les questions peuvent être envoyées par courriel à l’équipe Home Energy: homeenergy(at)bkw.ch ou par téléphone au 0800 121 128

Appli Home Energy

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Home Energy affiche votre système énergétique sur une application mobile unique. Si vous possédez une solution Home Energy, vous pouvez par exemple visualiser à tout moment la quantité d’électricité produite par votre installation photovoltaïque, l’état de la batterie et si la pompe à chaleur fonctionne à l’instant même.

Sur la base d’une rétrospective, vous pouvez prendre connaissance de la quantité de courant solaire que vous avez produite, de la part que vous en avez vous-même consommée et du volume utilisé par votre foyer ou par la pompe à chaleur.

L’application Home Energy dispose d’un mode de démonstration pour test. Celui-ci affiche des exemples de données. Pour visualiser les données de votre propre installation, vous devez naturellement être en possession d’une installation Home Energy.

Pour utiliser l’application en mode de démonstration, un appareil mobile iOS ou Android connecté à Internet suffit. L’application peut être téléchargée sur l’Apple Store ou le Google Play Store.

Pour que vous puissiez visualiser votre propre installation, il doit s’agir d’une installation Home Energy.

Non. Cela n’est possible que dans certaines situations car Solar-Log™ ne stocke pas les données sur la même période que les relevés de compteur. L’application vous fournit une vue d’ensemble détaillée de votre bilan énergétique tandis que les relevés de compteur sont destinés à la facturation.

Photovoltaïque

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Sur Terre, le rayonnement global se compose d’une part de rayonnement direct et d’une part de rayonnement diffus. Par beau temps, c’est le rayonnement direct qui prédomine et est responsable d’env. 2/3 de la production de l’installation solaire. Par temps nuageux ou brumeux, on observe essentiellement le rayonnement diffus, qui représente env. 1/3 de la production.

En Suisse, la production solaire annuelle est estimée à 800-1000 kWh par kWp de puissance installée. Pour une installation de 5 kWp, cela représente une production de 4000 à 5000 kWh par an.

Toutes les toitures orientées sud, inclinées à 45° maximum se prêtent idéalement à l’installation de modules solaires.

Les modules solaires installés sur un toit d’orientation sud-ouest ou sud-est atteindront 95% de la production maximale (modules installés sur un toit d’orientation sud).

Un toit orienté est-ouest n’atteint que 75% de la production maximale mais produit dans le bilan annuel plus de courant qu’une moitié de toit orientée sud. 

Entre la signature du contrat et la mise en service de l’installation, il s’écoule généralement entre 8 et 12 semaines. L’installation des équipements à proprement parler nécessite 2 jours maximum.

La loi révisée sur l’aménagement du territoire, entrée en vigueur le 1er mai 2014, a supprimé l’obligation de permis de construire pour les installations photovoltaïques «suffisamment adaptées aux toits». Aux termes de l’ordonnance sur l’aménagement du territoire (OAT), les installations solaires sont considérées comme «suffisamment adaptées aux toits» lorsqu’elles constituent une surface d'un seul tenant et ne dépassent pas les pans du toit de plus de 20 cm. Les projets dispensés d'autorisation doivent néanmoins être annoncés avant le début des travaux à l'autorité délivrant les permis de construire (art. 32a OAT). Lorsque BKW est en charge du projet, c’est elle qui s’occupe de ces formalités administratives.

Le bon fonctionnement de l’installation dépend de différents facteurs. Une attention particulière doit être accordée au degré de salissure des modules solaires, qui peut induire une diminution du rendement et de la production. Pour garantir son investissement, il est donc recommandé de procéder régulièrement à des contrôles visuels. Un contrat de service optionnel de BKW (Maintenance photovoltaïque) prévoit un contrôle de l’installation tous les trois ans (inspection des modules et de l’installation électrique) et une évaluation annuelle complète avec comparaison données effectives/données cibles sur une base mensuelle et annuelle.

Les modules solaires de l’offre Home Energy présentent une excellente stabilité mécanique contre la grêle, la neige et le vent, ainsi qu’une excellente résistance aux intempéries. Pour être protégés contre la foudre, ils doivent être raccordés au parafoudre de l’habitation qui devra être installé le cas échéant. 

Les fabricants garantissent les modules solaires pendant 20 ou 25 ans. La durée de vie peut excéder cette durée, mais il faut dans ce cas s’attendre à une baisse de performance.

Les coûts d’investissement pour l’installation de modules solaires sur un bâtiment existant sont fiscalement déductibles dans la plupart des cantons.

La couverture d’assurance varie selon le canton. Certaines assurances des bâtiments incluent les dommages aux installations solaires. Home Energy offre un service d’assurance pour votre installation complète.

Dispositif de stockage du courant solaire

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

La commande intelligente permet une utilisation optimale du courant solaire produit en vue d’augmenter l’autoconsommation. Elle permet en outre un affichage des données de consommation et de production, ainsi que la configuration via l’application mobile ou un navigateur Internet.

Actuellement il est possible de raccorder les chauffe-eau pompes à chaleur et les pompes à chaleur de chauffage. Cependant, des modules d’élargissement permettent aujourd’hui déjà de mesurer et de mettre en marche les consommateurs les plus variés. Pour ce faire, les appareils doivent pouvoir se commander de l’extérieur. Les consommateurs qui ont une forte consommation électrique, comme par ex. une pompe à chaleur, sont ceux qui permettent d’atteindre une part élevée d’autoconsommation.

Il est possible de raccorder les onduleurs les plus courants sur le marché. Cela garantit que l’onduleur existant puisse être intégré au système et que les informations de l’installation photovoltaïque et du système de stockage du courant solaire puissent être visualisées.

Outre la surveillance par Internet ou via l’application pour mobile, le propriétaire de l’installation peut souscrire à notre service de monitoring Gold pour être informé en cas de problèmes de fonctionnement.

Le dispositif de commande sert à augmenter la part de courant consommé directement sur le lieu de production et à mesurer les flux énergétiques des composants installés. Ces informations sont mises à disposition par l’intermédiaire d’un accès Web ou d’une application. Sur demande du client, le dispositif de commande permet de plus une maintenance à distance de l’installation.

Stockage du courant

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Le système de stockage du courant solaire de l’offre Home Energy est adapté à un certain type d’onduleurs. En fonction de l’onduleur déjà utilisé, il pourra être nécessaire de changer d’onduleur. En fonction de l’ancienneté de l’installation domestique existante, il est d’autre part possible que le tableau de commande doive être remplacé. Sinon, les câblages doivent être renouvelés.

Oui, il est possible d’augmenter par la suite la capacité du système de stockage du courant solaire. Cependant, cette modification doit avoir lieu dans un délai de deux ans après l’installation initiale. Si le client souhaite augmenter progressivement sa capacité de stockage au cours des années, il faut le planifier dès le début et en tenir compte lors du choix du dispositif de stockage.

Un système de stockage du courant solaire peut avoir une durée de vie atteignant 20 ans, cependant cela dépend de l’utilisation du système de stockage du courant solaire et de la température ambiante. 

Cela dépend de l’accessibilité du site souhaité pour le système de stockage du courant solaire dans la maison et de l’installation domestique. En fonction de ces données, par exemple si le tableau doit être modifié ou s’il faut poser des câbles supplémentaires, l’installation peut demander entre une demi-journée et deux jours.

Les systèmes de stockage du courant solaire utilisés dans la solution Home Energy disposent de certificats de sécurité délivrés par le fabricant et remplissent des normes de sécurité élevées. Les réglementations relatives à l’installation doivent être respectées et les conditions environnementales doivent concorder. Cela peut avoir une influence sur le site d’installation du dispositif de stockage.

Chauffage pompe à chaleur

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Une pompe à chaleur pour chauffage permet en règle générale également de produire de l’eau chaude sanitaire. Celle-ci doit être disponible toute l’année et tout au long de la journée, c’est pourquoi le chauffage de l’eau chaude via la pompe à chaleur pour chauffage avec le courant issu de l’installation photovoltaïque est un avantage incontesté.

Dans le cadre de l’utilisation du chauffage, cette combinaison est judicieuse avec l’ajout d’un ballon tampon: si le soleil brille l’hiver, la pompe à chaleur peut être commandée et chauffer le ballon tampon à haute température. Lorsque le soleil se couche et que le besoin de chauffage augmente, il est ainsi possible d’utiliser d’abord la chaleur accumulée dans le ballon tampon avant de démarrer la pompe à chaleur. 

Cela permet de couvrir le besoin en chauffage le soir à l’aide de l’eau chaude du ballon tampon qui a été chauffée par le courant issu de l’installation photovoltaïque le midi.

Une pompe à chaleur fonctionnant grâce à 1 kWh d’énergie électrique prélève entre 3 et 4 kWh d’énergie thermique à l’environnement compte tenu des principes de la thermodynamique. Les 4 à 5 kWh d’énergie en résultant peuvent alors être utilisés pour faire fonctionner le chauffage ou pour produire de l’eau chaude.8 Une pompe à chaleur est donc 4 à 5 fois plus efficace – en termes de rendement – que si l’électricité était «brûlée» directement.

En fonction du type, la pompe à chaleur prélève l’énergie de la terre, de l’air ou des eaux souterraines. Les différents types de pompe à chaleur affichent divers rendements et avantages en exploitation. Une pompe à chaleur utilisant l’air comme source est moins chère à implanter tandis qu’une pompe à chaleur utilisant la terre comme source est considérée plus efficace sur l’année.

Des bâtiments bien isolés (comme les bâtiments neufs) avec chauffage au sol sont idéaux pour l’utilisation d’une pompe à chaleur. Les constructions neuves peuvent par ailleurs permettre l’économie des dépenses pour l’acquisition d’une cheminée, d’une cuve à fioul ou d’un raccordement au gaz, etc.

Mais même en cas de rénovation d’un bâtiment existant, l’échange d’un chauffage conventionnel est judicieux pour réaliser des économies d'énergie conséquentes.

Dans le cas des pompes à chaleur pour chauffage air/eau, il est possible de la placer aussi bien à l’extérieur (par exemple dans le jardin) qu’à l’intérieur. Les pompes à chaleur pour chauffage sol/eau doivent être installées dans un espace protégé du gel. Dans les maisons sans cave, l’installation peut avoir lieu dans un débarras ou dans un local technique.

En règle générale, l’installation d’une pompe à chaleur pour chauffage sol/eau dure env. 2 semaines: 1 semaine pour le terrassement et 1 semaine pour l’installation de la pompe à chaleur avec mise en service, pour une pompe à chaleur pour chauffage air/eau env. 8-10 jours.

Une pompe à chaleur sol/eau n’a le droit d’être installée que sur un sous-sol défini et nécessite une autorisation de forage délivrée par l’office cantonal de l’environnement.

Les systèmes de pompe à chaleur air/eau sont de plusieurs types:

  • pompe à chaleur placée à l’intérieur: ces appareils sont installés dans la maison (chaufferie, cave). L’amenée et l’évacuation de l’air s’effectue par des conduites partant de et allant vers l’extérieur.
  • les pompes à chaleur installées à l’extérieur: ces appareils sont installés à l’air libre, par ex. dans le jardin. L’amenée et l’évacuation de l’air s’effectue directement par l’appareil. Les conduites électriques et hydrauliques doivent être amenées jusqu’à la maison dans une gaine de protection enterrée.
  • pompe à chaleur Split air/eau: Cette pompe à chaleur est séparée en deux parties: un appareil interne avec condenseur et un appareil externe avec évaporateur. Les deux éléments doivent être reliés par des conduites réfrigérantes et des câbles électriques.

En principe, une pompe à chaleur pour chauffage ne demande pour ainsi dire aucune maintenance. Cependant, il est recommandé de procéder à une révision tous les 5 ans. Les pompes à chaleur à air nécessitent un nettoyage des conduites d’amenée et d’évacuation de l’air ainsi que de l’évaporateur pour retirer saletés et insectes.

La durée de vie d’une pompe à chaleur pour chauffage varie entre 15 et 25 ans en fonction du fabricant et du modèle. 

Pompe à chaleur air/eau
Avantages: la production de chaleur comme d’eau chaude est issue des énergies renouvelables. En raison des températures extérieures élevées l’été, la puissance mise à disposition pour la production d’eau chaude est supérieure. D’autre part, la chauffe est plus efficace.

Inconvénients: en cas de dysfonctionnement de l’appareil, la production d’eau chaude est elle aussi concernée.

Les pompes à chaleur sol/eau
Avantages: la production de chaleur comme d’eau chaude est issue des énergies renouvelables. En raison de la température constante de la source, la production d’eau chaude en fonction des besoins atteint à peu près le même niveau d’efficacité tout au long de l’année.

Inconvénients: en cas de dysfonctionnement de l’appareil, la production d’eau chaude est elle aussi concernée.

Avantages:
Dans certains cantons, les incitations financières pour un chauffe-eau pompe à chaleur sont plus élevées que pour une pompe à chaleur pour chauffage. Dans certains cas, l’achat de deux appareils peut s’avérer avantageux: une petite pompe à chaleur idéalement dimensionnée pour un chauffage au sol et une surface au sol brute faiblement chauffée, complété par un chauffe-eau pompe à chaleur pour la production d’eau chaude sanitaire.

Inconvénients:
Exploitation et installation de 2 systèmes

Oui, une pompe à chaleur pour chauffage peut aussi être utilisée pour climatiser les locaux d’habitation. Cependant, il faut intégrer cette demande à la commande.

Les frais pour une élimination appropriée sont en général déjà inclus dans les prix indicatifs. En fonction du système de chauffage existant (par ex. chauffage au fioul, chauffage électrique) ils peuvent cependant varier légèrement. Les éventuels frais de tiers sont individuels, il en est fait mention dans l'offre finale.

Un système de pompe à chaleur sol/eau nécessite de forer pour placer la sonde en terre et de poser des conduites de raccordement entre la sonde en terre dans la chaufferie jusqu’à la pompe à chaleur. Viennent s’ajouter à cela en règle générale des travaux de terrassement et le perçage des murs dans la chaufferie. 

Les pompes à chaleur air/eau placées en extérieur nécessitent elles aussi de percer les murs. Pour les appareils monoblocs, il suffit d’amener les conduites hydrauliques à l’intérieur. Pour les appareils split, uniquement les conduites frigorifiques.

Les pompes à chaleur air/eau placées à l’intérieur nécessitent de percer les murs pour le canal d’aspiration et de purge.

Dans le cas d’un remplacement du système de chauffage, en règle générale le système de distribution partant de la cave et desservant les différentes pièces peut continuer d’être utilisé et la chaleur peut être diffusée par l’intermédiaire du dispositif au sol ou des radiateurs existants. 

Pour l’intégration de la pompe à chaleur dans la cave, divers travaux d’adaptation doivent être effectués en fonction du système de chauffage précédent (chauffage électrique, chauffage au fioul ou autre).

Une pompe à chaleur pour chauffage tire 75% de l’énergie de l’environnement et affiche le plus gros potentiel d’économie de CO2 de l’ensemble des systèmes de chauffage. La pompe à chaleur pour chauffage en elle-même ne dégage aucun CO2 en fonctionnement.

Chauffe-eau pompe à chaleur

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

L’idéal est de l’installer dans la cave, l’échangeur thermique assèche l’air, ce qui peut être avantageux dans une cave. Le système d’aération peut aussi aspirer l’air d’une autre pièce par des tuyaux. La température ambiante idéale est comprise entre 10 et 35°C. A une température de -10°C, le condenseur s’éteint.

Borne de recharge

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Une puissance de charge jusqu’à 22 kW est possible. La puissance de la station de recharge est déterminée lors de l’installation par rapport au véhicule électrique, au câble de charge et à la protection du bâtiment pour éviter des surcharges du système. A cet effet, KEBA a intégré un commutateur dans ses stations de recharge. Lors de la mise en service, il suffit tout simplement de régler la puissance de charge individuelle comprise entre 2,3 et 22 kW.

La colonne de recharge KeContact est avant tout conçue pour un montage mural dans les garages ou abris pour voitures. Mais elle convient aussi aux chargements en extérieur. Un pied en acier inoxydable peut être commandé comme accessoire, en option. Il permet d’installer la station de recharge sur un parking. Jusqu’à deux stations de recharge peuvent être fixées sur le pied.

Oui. Les stations de recharge de la série c et x sont équipées d’un compteur. Ce dernier obtiendra la certification MID en janvier 2017 et sera ainsi homologué en Europe pour le décompte. La position du compteur est affichée à l’écran.

KEBA accorde une garantie de 24 mois sur toutes les bornes de recharge.

Il est certes possible de recharger les voitures électriques sur une prise domestique ordinaire mais uniquement en cas d’urgence. Lors du processus de chargement, les câbles et les prises sont soumis à une sollicitation thermique importante durant plusieurs heures. Les nombreux branchements et débranchements ainsi qu’un boîtier de contrôle lourd représentent en outre une importante sollicitation mécanique pour la prise. En règle générale, les prises domestiques ordinaires ne sont pas adaptées à de telles charges permanentes.

En outre, une prise normale ne permet aucune communication avec le véhicule. Les bornes de recharge de BKW disposent du mode de chargement «mode 3»: le courant ne circule que lorsque le câble de charge est correctement branché. La borne de recharge et le véhicule communiquent entre eux pour déterminer le courant de charge maximal.

C’est pourquoi, il est vivement conseillé de recourir à une colonne de recharge particulièrement sécurisée. ISP AG, filiale de BKW, assure une installation professionnelle afin de garantir un niveau de sécurité maximal.

La majorité des voitures électriques sont dotées d’une batterie lithium ion et d’un système de gestion de la batterie permettant de commander la charge de la voiture de manière optimale. Dès que la batterie du véhicule est pleine, le flux d’électricité s’interrompt.

Il est possible d’interrompre à n’importe quel moment le processus de chargement en déverrouillant et en débranchant la prise.

Tous les véhicules électriques qui chargent via le mode 3. La station de recharge standard est équipée d’une prise de type 2, mais il est également possible de commander et d’installer en option des bornes de recharge avec un câble fixe de 4 ou 6 m de long avec une prise de type 1 ou 2.

Il n’est pas possible de recharger des vélos ou des trottinettes électriques avec ce dispositif.

Alimentation de secours

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Les systèmes de secours sont toujours conçus pour la consommation de dispositifs précis caractérisés par de faibles sollicitations et non pour toute une maison.

Dans l’idéal, de petits consommateurs tels que des congélateurs, des systèmes d’alarme, des moteurs de porte de garage, des luminaires.

Oui, les circuits d’alimentation de secours sont des circuits distincts au sein d’une installation électrique. Parlez-en avec votre vendeur spécialisé et avec votre planificateur-électricien pour trouver la solution qui vous convient le mieux.

Questions diverses

{ "title": "default", "collapse": "allOut" }

Les principaux thèmes de MoPEC 2014:

Les maisons à presque zéro énergie pour les nouvelles constructions et la réduction du CO2 dans les bâtiments anciens:

Pour les constructions neuves, on introduit le concept de «bâtiments à presque zéro énergie». L’objectif est une norme qui se situe entre les exigences Minergie et Minergie P actuelles. C'est-à-dire que concrètement, l’objectif est d’atteindre une consommation énergétique d’au max. 35kWh/m2a pour le chauffage, l’eau chaude sanitaire, la climatisation et l’aération. D’autre part, tout nouveau bâtiment devra à l’avenir couvrir au moins une partie de ses besoins en électricité lui-même.

Pour les bâtiments anciens, il s’agit de réduire progressivement les émissions de CO2. En cas de remplacement de systèmes de chauffage à énergie fossile, il faut donc à l’avenir compenser 10% de l’énergie jusqu’alors consommée en ayant recours à des sources d’énergie renouvelable ou à des mesures d’amélioration de l’efficacité. Pour augmenter l’efficacité électrique dans le domaine du bâtiment, il faut remplacer au cours des 15 prochaines années les chauffages centraux électriques.

On entend par autoconsommation ou taux d’autoconsommation le rapport entre l’énergie produite par l’installation photovoltaïque consommée sur place et la totalité de l’énergie produite par l’installation photovoltaïque. Plus l’autoconsommation est élevée, plus la quantité de courant issu de l’installation photovoltaïque utilisé dans la maison et non réinjecté dans le réseau est élevée.

Le degré d’indépendance définit le rapport entre l’électricité solaire produite par l’installation photovoltaïque et consommée directement et la totalité de la consommation électrique. Plus le degré d’indépendance est élevé, plus la part d'autoconsommation est grande et moins il est nécessaire de faire appel au courant du réseau.

Le gestionnaire du réseau de distribution est tenu d’acheter et de rémunérer le surplus d’énergie que vous produisez. Vous recevez une «rétribution de reprise» pour l’énergie injectée.

Par une journée ensoleillée, l’électricité peut être directement utilisée par les appareils domestiques. Pour cela, il vous suffit d’allumer les appareils tels que le lave-linge, le lave-vaisselle, etc. Un dispositif de stockage du courant solaire peut en plus servir de stockage intermédiaire et un chauffe-eau pompe à chaleur peut faire office de stockage thermique. Avec une commande intelligente, un tel dispositif peut être encore optimisé de sorte qu’une quantité aussi élevée que possible du courant autoproduit soit utilisée.

Vous avez vous-même immédiatement consommé (ou stocké dans la batterie) toute l’énergie que votre installation photovoltaïque a produite. Cela peut notamment se produire lors de journées peu ensoleillées. 

Home Energy optimise automatiquement votre indépendance et votre autoconsommation à l’aide de la batterie et de la pompe à chaleur (si ces deux éléments sont présents). Vous pouvez augmenter ces valeurs en effectuant les tâches domestiques gourmandes en énergie (par exemple l’utilisation du lave-vaisselle, du lave-linge, du sèche-linge, de la bouilloire, etc.) pendant les journées ensoleillées. Conseil: si vous êtes flexible et que votre lave-vaisselle ou votre lave-linge dispose d’une minuterie, utilisez-la par exemple pour faire fonctionner ces appareils à 10 heures du matin ou à 13 heures, si vous vous attendez à une journée ensoleillée. 

Contact

BKW Kontakt

Service clients BKW 
0844 121 113

Numéro de service (24h/24) 
Approvisionnement en électricité: 0844 121 175
Approvisionnement en chauffage: 058 477 62 70

Chauffage électrique
0844 121 113

Haut de page