La transition numérique progresse dans tous les domaines de la vie. La Suisse doit saisir les opportunités qui se présentent à elle. Pour ce faire, le Conseil fédéral a dévoilé en 2016 sa stratégie pour une Suisse numérique. Une évidence prévaut: qu’il s’agisse des entreprises, des particuliers ou du secteur public, l’avenir sera numérique. 

La numérisation joue un rôle toujours croissant dans notre quotidien. Elle apporte des simplifications claires et garantit le traitement aisé et rapide de nombreux processus. Il en est de même pour la gestion 4.0 qui permet de numériser des procédures au sein des communes et des administrations afin de faciliter leur réalisation. Cela s’applique au traitement des demandes tout comme aux processus de planification et d’approbation.

La réalité au bureau: les états des lieux numériques de l’infrastructure engendrent de nouvelles possibilités d’application et de nouveaux processus.

De nouvelles solutions pour les défis actuels

La transition numérique joue un rôle central dans le secteur du bâtiment. Ce secteur voit apparaître des opportunités permettant de relever les défis actuels à l’aide de solutions innovantes. Jusqu’à présent, un bâtiment dont la situation actuelle ne correspondait pas à l’état de planification disponible ou des modifications qui n’ont pas été apportées impliquaient souvent la réalisation d’un état des lieux individuel et la mise à jour des bases de planification pour chaque projet de construction ou bien uniquement pour les travaux d’entretien. Bien souvent, ces relevés étaient réalisés en fonction de la situation et du bâtiment plutôt que de manière globale et durable, et ce, pour des raisons de temps et de budget. Même lorsque des plans en deux dimensions étaient disponibles pour certains cadastres, une inspection visuelle sur site par le service d’urbanisme était souvent nécessaire pour la demande de permis de construire.

Les données numériques au service du bâtiment

La transition numérique offre dans ce domaine une solution innovante et complète: le 3D Mobile Mapping. La mensuration mobile et tridimensionnelle tire profit des systèmes intégrés de numérisation laser et d’imagerie. La combinaison de ces deux technologies permet de créer des bases de mensuration d’une précision convaincante. Une campagne de relevés permet de retranscrire dans son intégralité la réalité du monde extérieur sur l’écran de bureau. Les données sont complètes et actuelles. Grâce aux relevés panoramiques, aucun détail n’est oublié et aucune mesure ultérieure n’est nécessaire sur site. D’autres étapes, telles que la réalisation de mesures, sont possibles à tout moment par la suite dans l’environnement virtuel. La mensuration tridimensionnelle fournit des données numériques fiables pour le domaine du bâtiment et pose ainsi les fondements du développement d’autres processus numériques.

La réalité au bureau: les états des lieux numériques de l’infrastructure engendrent de nouvelles possibilités d’application et de nouveaux processus.

«Découvrez dès maintenant le monde numérique»

Accéder à la version de démonstration en ligne gratuite

 

«Découvrez dès maintenant le monde numérique»

Accéder à la version de démonstration en ligne gratuite

Mobile Mapping, la précision digne de l’ingénierie

Avec le 3D Mobile Mapping, l’entreprise Grunder Ingenieure AG du réseau de BKW Engineering mise sur une solution qui établit de nouvelles références en matière de saisie mobile des données, autant par sa vitesse que par sa précision. Pour la première fois, elle permet le Mobile Mapping sur l’ensemble du territoire suisse, et ce, avec une précision digne de l’ingénierie. Grâce à sa vaste expérience, l’entreprise Grunder Ingenieure AG est en mesure de vous accompagner dans ce domaine, tant en matière de conseil que d’exécution, depuis la saisie jusqu’au traitement et la gestion des données. Le 3D Mobile Mapping pose des bases solides pour un avenir numérique réussi. 

Haut de page